Soudure (Juillet 2004)

Le référentiel pour vous aider
Répondre
Avatar du membre
Racingniko
Lowered
Messages : 75
Enregistré le : ven. 14 déc. 2018 06:42
Contact :

Soudure (Juillet 2004)

Message par Racingniko » sam. 22 déc. 2018 18:40

Echanges du 05 au 07 juillet 2004 suite à une question de vulk1

Sujet : La façon de souder et finir un morceau de remplacement sur un panneau de porte.


Soudure suite au remplacement d'un morceau de panneau de porte :

Il faut que le cordon de soudure sur le panneau de porte soit continu, que ce soit au MIG, TIG ou chalumeau. Le cordon peut être réalisé par une succession de points en laissant refroidir entre chaque pour limiter les déformations. N'hésite pas à planer et redresser à la moindre déformation. Il faut éviter la brasure dont la moindre trace de décapant oubliée provoquera une cloque sur la peinture.
Gilles


Pour la soudure, je n'utilise pas la technique des cordons, parce qu'il y a aussi de gros problèmes de chauffe; (on est pas Jesse James )
je pointe toujours en commencant par faire du milieu vers les bords tous les 5cm, puis les 2.5 cm, etc... au final tu fais des tout petits cordons, et tu te retrouves avec une ligne de soudure assez crade par rapport à un cordon (beaucoup de points), mais on s'en fout puisqu'une fois meulé (toujours attendre que ca refroidisse avant de meuler),il n'y a plus que de la finition pour boucher les petits manques... et c'est toujours mieux que d'essayer désespérément de redresser une tôle gondolée par la chaleur, même si t'as fait un beau cordon.
Rom1


Donc voilà ce que donne un pointage très serré: une fois meulé, c'est aussi propre qu'un cordon, les déformations en moins...

-1- Soudure de l'élément rapporté.

Image


-2- Meulage des cordons.

Image

Image


Autre exemple.

Image

Rom1


Finition à l'étain ou au mastic polyester?

Je crois qu'il faut un peu demystifier l'usage de l'étain.
A l'époque (celle de l'invention du mastic/bondo/sintofer/...) c'était pas d'une qualité incroyable et les carrossiers qui avaient toujours travaillé a l'étain étaient dénigrant vis-a-vis des carrossiers qui utilisaient du mastic/bondo/... . Ces jours-ci, il-y a des très bon produits sur le marché, aussi bon voir meilleurs que l'étain.
Captain' Crusty


La différence fondamentale pour moi, c'est que l'étain ne fissure pas dans le temps s'il est bien appliqué sur un métal décapé et préparé. Le sinto, ça reste du polyester chargé qui ne se dilate donc pas de la même façon que l'acier. L'étain est plus proche du metal à finir.
Racingniko


Bien appliqué effectivement l'étain ne bouge pas, même sur plusieurs cm d'épaisseur. C'est là ou il trouve son intérêt.
Gilles


Il y a quelques décennies lorsque je vendais des produits de carrosserie auto, il y avait un mastic "étain" professionnel qui était vraiment trop top. La marque était "Debrasel". Maintenant à savoir si ce mastic se fait toujours :?:
ISA


Apparement, oui, mais c est le seul lien que j ai trouvé pour la marque debrasel + mastic + etain... http://www.chemicar.be/web/fra/pagina28.html
albatroll84


JJuste pour info:
le mastic alu est extra-dur à poncer, il peut etre appliqué en "sous-couche" avant un mastic normal (donc il remplace un étamage),
lorsqu'il y a une grosse couche à mettre.

L'étain, ça peut le faire sans problème sur une partie rigide de la carrosserie, mais à partir d'une certaine épaisseur, et du moment ou tu le mets sur une tôle galbée (justement genre panneau de porte ou autre), elle se déforme à mort vu qu'il faut chauffer longtemps pour l'étaler sur de grandes surfaces;
si bien qu'après il faut rattraper le jeu créé avec couche de mastic plus importante que celle à laquelle on s'attendait.

J'ai étamé/mastiqué deux panneaux de cox suite à la soudure de tôle neuve au milieu, ca a été à chaque fois le même problème de déformations, même en faisant attention.

Le décapant avant d'étamer s'appelle du "Fastain",
(attention c'est de l'acide,extra corrosif) il faut bien le chauffer pour le faire devenir roux/noir avant de l'essuyer au chiffon propre ; après ca fait une belle surface brillante d'accroche pour l'étain. Et surtout faire gaffe de bien traiter à l'antirouille (au moins en bombe pour pas s'embêter...) l'étamage une fois solidifié, même avant de le raper, car avec le fastain la rouille peut apparaitre en quelques minutes !

Il y a un dossier en photos "comment étamer" sur le site Flat4ever.com .
Rom1



Et on n'insistera jamais assez :
PORTEZ DE BONNES PROTECTIONS

- BLOUSE ou COMBINAISON manches et jambes longues en coton
- TABLIER de cuir.
- GANTS en cuir
- MASQUE à SOUDURE pour le TIG ou LUNETTES DE SOUDEUR pour le chalumeau.

- LUNETTES lors du meulage

LOCAL BIEN VENTILE DE RIGUEUR

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité